(Minghui.org) Il y a plus de dix ans, des fleurs d’Udumbara ont fleuri sur le rétroviseur de la moto d’un pratiquant.

Selon les écritures bouddhistes, cette petite fleur blanche fleurit une fois tous les 3000 ans et signifie que le Roi sacré est venu sur terre pour enseigner le Fa juste.

J’ai pensé que ce serait une bonne occasion d’aider les gens à établir leur croyance dans le divin et de leur parler du Falun Dafa. J’ai partagé mes pensées avec une compagne de cultivation et elle a accepté d’enlever le miroir pour que nous puissions montrer la fleur sacrée aux autres.

Je suis allé au poste de police avec le miroir et j’ai vu le chef de police.

« Chef, regardez. Ces six petites fleurs sur le miroir de la moto sont les légendaires fleurs d’Udumbara. Il est dit dans les écritures bouddhistes que lorsque les fleurs d’Udumbara fleurissent, le Bouddha revient dans le monde. »

Le chef a été très surpris. Il a pris le miroir, a regardé attentivement et a touché les petites fleurs avec son doigt. Elles ne se sont pas détachées et ne se sont pas brisées. Les fleurs blanches semblaient être collées au miroir. Elles étaient aussi fines que de la soie et les tiges étaient flexibles.

Le chef a regardé les fleurs et a dit : « De vraies fleurs, de vraies fleurs, qui fleurissent sur un miroir. C’est incroyable. Si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux, je ne l’aurais pas cru ! »

J’ai dit : « La légende dit que la fleur d’Udumbara fleurit une fois tous les 3000 ans et qu’elle ne peut être vue que lorsque le Roi sacré du Falun descend sur terre. N’est-ce pas le Falun Dafa ? Le Falun Dafa est un Fa vertueux. Il enseigne aux gens à vivre selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour être bons et s’élever, mais l’ancien dirigeant du régime communiste, Jiang Zemin, a commencé à persécuter le Falun Dafa et a même ordonné à ses complices de prélever les organes des pratiquants alors qu’ils sont encore en vie. Comme c’est pervers ! La justice prévaudra et la vérité éclatera au grand jour. Celui qui a fait le mal devra payer pour cela.

« En fait, vous, les policiers, êtes également victimes de la persécution. Vous êtes utilisés par le Parti communiste pour persécuter les bonnes personnes. Le jour du jugement, on sera tenu responsable de ce que l’on a fait. Vous feriez mieux de ne plus participer à la persécution des pratiquants de Falun Dafa. »

Le chef de police a répondu : « J’ai lu les livres de Dafa et je sais que les pratiquants de Dafa sont des gens bien. » Il a accepté de démissionner du PCC et de ses organisations pour la jeunesse et a dit qu’il devrait probablement envisager de changer de travail.

Il m’a dit plusieurs mois plus tard qu’il avait quitté son poste précédent et qu’il n’était plus impliqué dans la persécution. Je l’ai encouragé à réciter les phrases de bon augure « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », car cela le protégerait en cas de danger. Il m’a remercié et m’a dit qu’il s’en souviendrait.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais