(Minghui.org) Il y a plusieurs jours, j’ai fait un rêve dans lequel je voyais deux salles de classe. L’une d’elles était propre avec des pratiquants de Falun Dafa assis bien droits et pleins d’énergie. L’autre avait beaucoup plus de pratiquants, mais la plupart d’entre eux étaient si paresseux qu’ils ne se souciaient pas de nettoyer la salle.

Dans le rêve, deux professeurs venaient enseigner dans chacune des classes. Remarquant des pratiquants qui reposaient paresseusement la tête sur leur bureau dans la deuxième classe, je leur ai rappelé de nettoyer le sol avant l’arrivée de leur professeur. Deux pratiquants ont nettoyé leur côté de la salle. J’ai ensuite rappelé aux pratiquants de l’autre côté de faire leur part. Ils l’ont fait de façon superficielle. Je leur ai également dit de s’asseoir au lieu de poser la tête sur le bureau. Certains d’entre eux ont écouté et se sont assis.

Quand je me suis réveillée, j’ai réalisé que ce rêve était une indication pour moi afin de rappeler à l’ordre les pratiquants qui ne font que rester assis chez eux à attendre la plénitude parfaite.

L’environnement de cultivation dans ma région

Ce rêve était similaire à la situation des pratiquants de ma région. Après la campagne « Plan zéro » (visant à forcer tous les pratiquants figurant sur la liste noire du gouvernement à renoncer à leur foi) et deux arrestations à grande échelle, certains pratiquants sont devenus moins diligents. Chaque jour, du matin au soir, ils étaient occupés à gagner de l’argent. Ils n’avaient guère le temps d’étudier les enseignements de Dafa, de faire les exercices et d’émettre la pensée droite. Même lorsqu’ils avaient un peu de temps libre, ils le passaient à jouer sur leur téléphone portable.

La plupart de ces pratiquants ont commencé à pratiquer le Falun Dafa avant le début de la persécution en 1999. Au cours des premières années de la persécution, ils ont énormément souffert et ont surmonté les difficultés en aidant le Maître dans la rectification de Fa et à sauver les êtres. Nombre d’entre eux ont été emprisonnés ou détenus dans des camps de travail. Malgré leur passé diligent, ils ont maintenant pris du retard et se sont comportés comme des gens ordinaires.

Certains pratiquants ont une forte peur. Pour se protéger, ils restent simplement à la maison à étudier les enseignements de Dafa et à émettre la pensée droite. Ils n’osent pas sortir pour dénoncer la persécution du Falun Dafa et diffuser la bonté du Falun Dafa. Certains d’entre eux ont simplement utilisé des billets de banque avec des messages sur le Falun Dafa imprimés dessus et ont considéré que c’était suffisant pour montrer qu’ils avaient fait des efforts pour sauver les gens. Ils croient qu’ils n’auront aucun problème à atteindre la plénitude parfaite. Ils ne pensent pas qu’ils doivent faire autre chose (comme clarifier les faits face à face ou distribuer des documents expliquant la vérité) avant d’atteindre la plénitude parfaite.

Il y a quelques pratiquants dans ma région qui ne se sont jamais relâchés et qui n’ont jamais cessé de sortir pour clarifier la vérité afin de sauver les gens. Certains d’entre eux ont été arrêtés et détenus à plusieurs reprises, mais ils ont repris leurs efforts de clarification de la vérité dès qu’ils ont été libérés. Même ceux qui sont illégalement « assignés à résidence » continuent à chercher des occasions de sauver les gens. Une fois, j’ai vu deux pratiquants raconter aux gens les faits concernant le Falun Dafa dans la rue. Ils avaient tous deux été libérés un mois auparavant. J’ai été vraiment inspirée par leurs pensées droites et leurs actions droites et j’ai remarqué le fossé qui me séparait d’eux. « C’est ce que les véritables disciples de Dafa devraient faire », ai-je pensé.

L’urgence de sauver les gens

Beaucoup de choses se sont passées récemment. Jiang Zemin, l’ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC) qui a lancé la persécution du Falun Dafa en 1999, est récemment décédé le 30 novembre. Le PCC a brusquement mis fin à sa politique de zéro-COVID le 7 décembre. Rapidement, les cas de COVID se sont multipliés dans toute la Chine, entraînant de nombreux décès, dont ceux de Yang Lianghua (ancien journaliste au Quotidien du Peuple), Zhou Zhichun (ancien rédacteur en chef du Quotidien de la Jeunesse de Chine), Wang Ruoji, joueur de football de 34 ans, Hao Yu, 37 ans (employée de la chaîne de télévision de Shanghai), Jiang Hualiang, 57 ans (membre de l’Académie des sciences de Chine), et d’autres encore. Les crématoriums ont été submergés à Pékin et dans d’autres endroits, tandis que les morgues des hôpitaux étaient également remplies de cadavres.

Tout cela nous indique que le temps est limité. Un dicton chinois dit que « sauver les gens, c’est comme éteindre un feu ». Nous, pratiquants, savons que la peste vise les membres du PCC et les proches du régime. Si nous ne sortons pas et ne cherchons pas les occasions de répandre les bienfaits du Falun Dafa, de clarifier la propagande diffamatoire du PCC et d’aider les gens à rester en sécurité, n’est-ce pas la même chose que de ne rien faire quand on est témoin d’un meurtre ou d’un incendie criminel ?

Le Maître a dit :

« Vous êtes déjà passés à travers des milliers, des dizaines de milliers de difficultés sur votre chemin, ne tombez pas en trébuchant à la fin. » (« Réveillez-vous »)

Mes chers compagnons de cultivation, voir des gens mourir et ne rien faire ne nous permettra pas d’atteindre la plénitude parfaite. En ce moment, dans ma région, les employés de nombreuses entreprises ont été testés positifs, et ces endroits ont dû fermer les uns après les autres. Même beaucoup de ceux qui sont payés par le PCC pour suivre les pratiquants ont également été infectés et ont cessé de sortir. Si nous, les pratiquants, restons à la maison et ne sortons pas, ne sommes-nous pas en train de nous paralyser avec notre propre peur !

Aller de l’avant

Grâce aux conférences du Maître, nous savons que les êtres éveillés sont désintéressés. De nombreux pratiquants diligents mentionnés ci-dessus ont également surmonté de nombreux défis pour sauver les gens.

Fang n’est pas très instruite, mais au fil des ans, elle n’a cessé de parler personnellement du Falun Dafa aux gens. Une fois, alors qu’elle était en train de le faire, un officier de police était sur le point de l’arrêter. Elle a émis la pensée droite et a supplié le Maître de l’aider. L’officier est parti immédiatement. Fang est rentrée chez elle saine et sauve et a continué à parler du Falun Dafa aux gens. Plus tôt cette année, elle a été arrêtée puis relâchée le même jour. Par peur, la plupart des autres pratiquants n’osent pas sortir. Mais Fang et une autre pratiquante sont sorties pour sauver les gens juste après sa libération.

Lorsque Lan a été libérée d’un centre de détention, elle a eu très peur et a même parfois voulu vivre loin de chez elle pour se cacher de la police. Cependant, en étudiant intensivement le Fa, en émettant la pensée droite et en cherchant à l’intérieur, elle a fait de son mieux pour supprimer sa peur. En fin de compte, elle a décidé d’abandonner la vie et la mort. Elle a alors pu sortir à nouveau pour dénoncer la propagande calomnieuse du PCC contre le Falun Dafa.

J’ai une bonne amie, Ying. Quand j’étais détenue pour ma croyance, elle a beaucoup aidé mon enfant. Elle est riche et très accomplie. Même si elle a quitté les organisations du PCC, elle avait souvent un regard dédaigneux lorsque je lui parlais du Falun Dafa. Il y a quelques jours, je lui ai rendu visite et nous avons parlé pendant longtemps. À la fin, elle a compris beaucoup de choses et a accepté de réciter les phrases « Falun Dafa est bon » ainsi que « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » par sécurité. Elle a dit qu’elle partagerait également l’information avec sa famille.

Outre Ying, j’ai également rappelé à d’autres amis à qui j’avais clarifié la vérité auparavant de réciter les phrases de bénédiction en cas d’incertitudes telles que la pandémie, et ils ont tous accepté.

Cultivation véritable

Voici deux histoires. Dans la saison 2020 des spectacles de Shen Yun, une scène intitulée « Destinée taoïste » a attiré mon attention. Un soldat blessé était fatigué de tuer sur le champ de bataille et a décidé de se cultiver lorsqu’un maître taoïste s’est présenté. Il a passé une série de tests et s’est entraîné comme les autres disciples de son maître. Mais un jour, son maître a demandé à tous les disciples de le suivre et de sauter d’une falaise. Tout le monde a reculé, sauf ce nouveau disciple. Alors que les autres disciples étaient attristés de les voir disparaître tous les deux par-dessus la falaise, ils furent surpris de voir le maître – ainsi que le nouveau disciple – s’élever de la vallée vers le ciel. Seuls ceux qui ont de la détermination et qui le montrent par des actions peuvent être considérés comme de vrais disciples.

L’autre histoire est mentionnée dans un article de partage d’expériences intitulé « Le Bouddha Doré (avec commentaire du Maître) ». Lorsque deux personnes qui cultivaient la bouddhéité rencontrèrent un boucher, elles lui demandèrent de se joindre à elles pour voir le Bouddha. Le boucher répondit qu’il était trop sale et indigne, mais qu’il aimerait que les deux personnes apportent son cœur sincère au Bouddha. Lorsque ces deux personnes sont arrivées à destination, le Bouddha leur a montré une marmite géante remplie d’eau bouillante en leur demandant s’ils osaient y sauter. Ces deux personnes étaient hésitantes et ont décidé d’y jeter le cœur du boucher comme test. En voyant le cœur sincère se transformer en un Bouddha doré dans la marmite, les deux personnes ont sauté dans l’eau, mais se sont transformées en deux morceaux de pâte frite.

En Chine, on surnomme « pâte frite » ceux qui suivent toujours le vent sans principes. Après avoir suivi le Maître pour descendre dans ce monde humain et attendu pendant des millions d’années cette période de la rectification de Fa, nous ne pouvons pas laisser tout cela se terminer en vain à cause d’un relâchement au dernier moment. Nous devons être clairs sur qui nous sommes et ce pourquoi nous sommes ici, au lieu de gâcher cette précieuse opportunité.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais