(Minghui.org) Je suis arrivée en France en 2014. Depuis, je sensibilise les touristes chinois près de la tour Eiffel et les persuade de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse. Peu importe le temps qu’il fait, je persiste à clarifier la vérité tous les jours. De nombreux touristes chinois viennent chaque jour, et un flux constant de personnes va et vient.

Au cours de l’été 2019, le nombre de touristes chinois a considérablement augmenté. Un propriétaire de restaurant a déclaré : « Il y a 2000 à 3000 touristes aujourd’hui, principalement des étudiants. » La température était élevée à midi ce jour-là, et le soleil était brûlant. Nous, pratiquants, avons continué à clarifier la vérité aux touristes et à les persuader de démissionner du PCC et de ses organisations pour la jeunesse.

Je parlais à un groupe de touristes qui faisait la file pour entrer dans un restaurant. J’ai marché avec le groupe et j’ai clarifié la vérité. Certains d’entre eux avaient démissionné du PCC et de ses organisations pour jeunesse, et d’autres avaient accepté nos journaux. Alors que les touristes approchaient du restaurant, j’ai vu un jeune homme à l’avant sortir de la file, se retourner et me regarder. Il se tenait à environ sept pas de moi.

Je me suis approchée de lui pour clarifier la vérité, et il m’a dit d’une voix forte : « Je vous regardais parler et j’attendais que vous veniez m’expliquer les choses. Mais ce n’est pas arrivé. J'ai dû m’arrêter et attendre que vous veniez. Je préfère ne pas manger ce repas plutôt que de manquer cette occasion. » J’ai souri et j’ai dit : « Nous étions destinés à nous rencontrer ici. »

« Vous n’avez pas besoin de m’en dire plus », a dit le jeune homme. « Je comprends tout ce que vous avez dit. Je suis un étudiant de dernière année, un membre probatoire du Parti, et j’ai rejoint la Ligue de la jeunesse communiste et les Jeunes Pionniers auparavant. Je les ai tous quittés. Je sais comment je ferai à l’avenir. Je comprends vraiment que le Falun Gong est une méthode, et que c’est le PCC qui déforme les faits pour persécuter le Falun Gong. J’ai beaucoup de chance de vous entendre l’expliquer si clairement. »

En disant cela, j’ai vu ses yeux devenir rouges et il était très excité. J’ai dit : « Je vais vous donner un pseudonyme et vous aider à démissionner de ces organisations du PCC auxquelles vous avez adhéré, afin de vous protéger à l’avenir. Le nom de Bowen vous convient-il ? » Il a souri, a pressé ses mains l’une contre l’autre et a dit : « D’accord. »

Il m’a dit : « Avant de quitter la Chine, un de mes amis m’a dit : “Si tu rencontres une pratiquante de Falun Gong qui te clarifie la vérité en visitant la tour Eiffel en France, tu dois t’arrêter et l’écouter. Ne rate pas ta chance. Depuis que j’ai démissionné du PCC là-bas, j’ai l’impression qu’une couche a été enlevée. C’est très relaxant et confortable. Je fais tout en douceur. Crois-le ou non, tu dois en faire l’expérience !” »

Le jeune homme a poursuivi en disant : « Je ne me sens pas comme mon ami. Mais après avoir entendu ce que vous avez dit, j’ai envie de pleurer et je ne peux pas m’arrêter. Je ne sais pas pourquoi. »

J’ai dit : « Tout le monde a la nature de Bouddha et la bonté en lui. Ce sont vos bonnes pensées qui sont sorties, et vous savez comment être une bonne personne. Vous pouvez distinguer le bien du mal et ne pas vous laisser tromper et induire en erreur par les mensonges du PCC. C’est votre bénédiction.

« Je vous donnerai un logiciel pour contourner la censure de l’information du PCC. Lorsque vous rentrerez, vous pourrez aller en ligne et lire le précieux livre Zhuan Falun que tout disciple de Dafa doit apprendre. Après l’avoir lu, vous saurez pourquoi les pratiquants de Dafa n’abandonnent pas leur croyance alors qu’ils sont confrontés à la persécution brutale du PCC. »

« Je vais aller sur Internet à mon retour, merci », a-t-il dit. Il a pressé ses mains ensemble, m’a dit au revoir et est parti.

Clarifier la vérité aux lycéens

Les membres d’un autre groupe de touristes étaient tous des lycéens. Après avoir mangé dans un restaurant, ils sont sortis les uns après les autres pour attendre le bus. J’ai d’abord salué trois étudiants qui discutaient là et je leur ai ensuite expliqué la vérité. Ces quelques personnes ont été heureuses de me laisser leur donner un pseudonyme et ont abandonné leur adhésion à la Ligue de la jeunesse communiste et aux Jeunes Pionniers. J’ai ensuite expliqué la vérité à d’autres personnes, et elles ont toutes accepté de démissionner des organisations du PCC.

De plus en plus d’étudiants attendaient le bus, et ils m’écoutaient tous tranquillement leur clarifier la vérité. Une étudiante a souri et a demandé : « Ce que vous avez dit sur le Falun Gong est bon. Alors pourquoi ne permettez-vous pas aux pratiquants de prendre de médicaments ? » J’ai répondu : « C’est une bonne question. Le PCC a inventé des mensonges pour calomnier le Falun Gong. Vous pouvez lire les livres de Falun Gong, il n’y a pas une telle phrase sur le fait de ne pas être autorisé à prendre des médicaments. »

Un étudiant m’a interrompue et m’a dit : « Alors pourquoi vous êtes-vous immolés par le feu sur la place Tiananmen ? » J’ai répondu : « C’était juste un incident mis en scène par le PCC sur la place Tiananmen pour piéger le Falun Gong. Il y a de nombreux points suspects dans la séquence vidéo. La personne qui s’est immolée par le feu avait entre ses jambes une bouteille de Sprite intacte qui était remplie d’essence.

« Le feu a brûlé tout son corps, mais la bouteille de Sprite en plastique n’a pas fondu ni ne s’est déformée. Son visage a été brûlé, mais ses cheveux et ses sourcils, qui sont les plus sensibles au feu, sont restés intacts. Est-ce possible ? Sur une place Tiananmen aussi immense, après que le feu de l’auto-immolation a été allumé, en une demi-minute, plus de 20 policiers avaient chacun un extincteur et une couverture anti-feu à la main. D’où venaient-ils ? En y réfléchissant un peu, vous comprendrez que c’était une mise en scène du PCC pour calomnier le Falun Gong et tromper les Chinois au grand cœur. C’était aussi une mise en scène pour tromper les gouvernements et les gens du monde entier.

« Vous pouvez lire le livre Zhuan Falun du Falun Gong, qui indique clairement que le meurtre et le suicide sont tous deux des péchés. Par conséquent, aucun disciple de Dafa qui cultive vraiment ne commettrait de suicide ou d’auto-immolation et ne violerait les exigences de Dafa. »

Lorsque j’ai parlé de cela, certaines personnes ont hoché la tête et ont dit : « C’est raisonnable, nous n’y avions pas du tout pensé. Après avoir entendu ce que vous avez dit, c’est vraiment le cas ! » D’autres ont dit : « Alors c’est comme ça. On s’est fait avoir. »

Une personne a continué à me demander : « Des personnes de votre âge souffrent ici et se font gronder par les autres. J’ai vu certaines personnes vous pousser, mais vous n’étiez pas en colère et vous avez insisté pour continuer à parler. Pourquoi faites-vous cela ? Avez-vous besoin d’argent pour soutenir votre famille ? Votre Maître vous paie-t-il ? »

Au moment où je m’apprêtais à répondre à cette question, un jeune homme a tendu la main, s’est avancé vers moi à pas lents, m’a désigné du majeur avec un regard méprisant et s’est placé devant moi. Je n’ai pas prêté attention à son comportement. Je lui ai souri.

J’ai dit à tout le monde que les quelques pratiquants de Falun Gong qui clarifiaient la vérité ici étaient tous gradué de l’université dans les années 1980. Ils ont des carrières florissantes et leurs enfants étudient tous à l’étranger. Certains d’entre nous sont des entrepreneurs, d’autres sont des enseignants dans des collèges et des universités, d’autres sont des employés de l’État, d’autres sont des comptables, et je suis une ancienne enseignante. C’est parce que j’ai appris le Falun Dafa et compris les principes d’être un humain.

Maître Li nous a enseigné :

« Comme personne qui pratique le gong, vous devez d’abord parvenir à ne pas rendre “les coups” quand on vous frappe, à ne pas rétorquer quand on vous insulte ; vous devez exercer le Ren. » (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)

Lorsque j’ai dit cela, le jeune homme qui se tenait devant moi a retiré son majeur, a joint ses mains et m’a dit : « Je suis désolé. J’ai tort. J’aime le Falun Gong. » Il est retourné dans la foule. Beaucoup de gens ont vu ses gestes et entendu ce qu’il a dit, et tout le monde l’a applaudi.

J’ai dit : « Vous, les étudiants et les jeunes, vous avez tous un bon cœur et vous êtes réfléchis. Vous serez le talent de la Chine à l’avenir. Cependant, vous devez faire preuve d’ouverture d’esprit, percer les mensonges du PCC et ne pas vous laisser tromper. Ce que les anciens Chinois ont laissé derrière eux, c’est “la bienveillance, la droiture, la rectitude, la sagesse et la croyance”, alors que le PCC parle de mensonges, de perversité et de violence.

« Le PCC fait porter des foulards rouges aux enfants qui viennent d’entrer à l’école, incite les jeunes à rejoindre la Ligue de la jeunesse communiste et demande aux adultes de rejoindre le Parti. Le PCC demande aux gens de lever le poing pour jurer de lutter pour le communisme jusqu’à la fin de leur vie et de sacrifier leur vie pour le Parti. Quel acte vicieux. Les gens savent tous qu’ils ne peuvent pas faire un serment facilement. C’est pourquoi nous voulons que tout le monde démissionne rapidement du Parti pour rester en sécurité. »

J’ai ensuite changé de sujet et j’ai dit que je devais encore répondre à la question soulevée par le jeune homme : « Il y a un dicton qui dit que la gentillesse d’une goutte d’eau doit être remboursée par la source. Une fois, j’ai eu un grave accident de voiture. Après les secours et le traitement, j’ai eu de nombreuses séquelles. J’avais également de graves insomnies et d’autres maladies. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, je me suis libérée des maladies sans prendre une seule pilule. C’est Maître Li (le fondateur de Dafa) qui m’a sauvé la vie.

« Combien d’argent le Maître m’a-t-il donné ? Laissez-moi vous dire que le Maître m’a donné un trésor inestimable ‒ Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Cela ne peut être acheté avec aucune somme d’argent, et cela n’est égalé par rien. »

Quelqu’un a dit : « Wow ! C’est incroyable ! Le Falun Gong est incroyable ! » Un autre a dit : « Le Falun Gong est vraiment étonnant ! »

Après ma clarification de la vérité, environ 30 étudiants de ce groupe ont accepté de démissionner des organisations du PCC. Avant de monter dans le bus, une étudiante s’est précipitée vers moi et m’a dit : «  Nous ne sommes pas venus ici en vain aujourd’hui. J’ai compris beaucoup de choses. Je suis heureuse que le Falun Gong m’ait lavé le cerveau. Je sais comment être une bonne personne maintenant. »

J’ai dit : « Ce n’est pas un lavage de cerveau, mais cela élimine vos mauvaises pensées des mensonges et de la propagande du PCC, purifie votre cœur et vous permet d’être une Chinoise droite. » Elle m’a serrée dans ses bras avec joie et a dit : « Merci. J’aime le Falun Gong. »

Toutes les personnes sont montées dans le bus les unes après les autres. Une femme s’est approchée de moi, a mis une note dans ma main, s’est retournée et est montée dans le bus sans dire un mot. Lorsque la porte du bus s’est refermée, tout le monde dans le bus m’a fait signe et certains ont dit fortement : « Falun Dafa est bon ! » Quelqu’un a également dit : « Falun Gong, nous t’aimons vraiment ! » Le bus est parti. J’ai pleuré et agité la main pour les bénir : « Je vous souhaite d’être en sécurité. »

J’ai ouvert la note dans ma main, et il était écrit : « Nous, les trois enseignants, acceptons de démissionner du PCC avec nos surnoms. Merci Falun Gong. » Et il y avait trois noms écrits dessus.

Les gens apprécient le Falun Gong

Pendant ma clarification de la vérité, j’ai rencontré plusieurs jeunes qui ont accepté de démissionner du PCC. Ils m’ont également demandé : « Comment pouvons-nous rester en contact ? Je veux en savoir plus sur le Falun Gong, car après avoir écouté vos explications, il me semble avoir ouvert mon esprit, qui était déprimé depuis longtemps. Je comprends la signification profonde du Falun Gong. Il s’avère que le Falun Gong est une bonne méthode. Comment puis-je obtenir votre aide ? »

J’ai répondu au jeune homme : « Je suis très heureuse que vous ayez une bonne compréhension du Falun Gong. Vous connaissez les mensonges du PCC afin de calomnier le Falun Gong ainsi que la persécution brutale des pratiquants de Falun Gong par le PCC. Ceci est la sublimation de vos pensées. Ce logiciel pour contourner la censure de l’information du PCC est pour vous, afin que vous puissiez en apprendre davantage sur le Falun Gong après votre retour. Je vous recommande de lire le livre Zhuan Falun ; vous saurez comment être une bonne personne. » Le jeune homme a répondu à plusieurs reprises : « Super ! Merci ! » Je lui ai tendu le logiciel.

J’ai également rencontré de nombreuses personnes qui avaient déjà compris la vérité, notamment des universitaires, des professeurs, des fonctionnaires, des étudiants, etc. Ils ont remercié et fait l’éloge du Falun Gong de diverses manières. Pour résumer, chacun d’entre eux a dit des choses similaires : « Le Falun Gong est étonnant. Non seulement nous admirons le Falun Gong, mais nous l’aimons aussi du fond du cœur. »

Une fois, j’ai discuté avec un universitaire chinois. Après avoir compris mes points de discussion, il a dit avec enthousiasme : « J’ai publié de nombreux livres et écrit de nombreux articles pour faire l’éloge du régime. Si vous utilisez votre propre point de vue pour écrire la vérité, vous recevez un avertissement ou vous êtes arrêté, alors j’ai arrêté d’écrire il y a longtemps. C’est très touchant d’entendre la vérité de votre part. Le Falun Gong est la fierté du peuple chinois. Il est la bénédiction de notre patrie. J’ose dire que le Falun Gong est sans précédent et formidable ! »

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais