(Minghui.org) J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a vingt-quatre ans et j’ai vécu des choses étonnantes. Je n’ai jamais sérieusement réfléchi à la raison pour laquelle elles se produisaient.

Le Maître a dit :

« Chez un pratiquant de gong, la pensée ordonne à ses pouvoirs de gong d’agir, chez une personne ordinaire, la pensée ordonne aux quatre membres et aux organes sensoriels d’agir. » (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)

Un jour, quand j’ai lu ce Fa, j’ai soudain réalisé que j’avais vécu ces expériences étonnantes parce que j’étais un pratiquant et que mes pensées donnaient des instructions à mes capacités surnaturelles pour faire des choses.

Par exemple, lorsque je distribuais des documents de clarification de la vérité, chaque fois que je me rendais dans des endroits qui n’étaient pas sûrs, j’émettais une pensée afin que rien de mauvais n’arrive. Si les lumières à l’entrée du poste de police étaient allumées, je disais : « Lumières, éteignez-vous. » Les lumières s’éteignaient immédiatement. Après avoir fini de distribuer les documents, les lumières se rallumaient. Lorsque je collais des documents de clarification de la vérité sur les murs et que l’éclairage public était allumé, j’émettais une pensée pour que les lumières s’éteignent, ce qu’elles faisaient.

Lorsque je distribuais les documents dans les villages, il y avait beaucoup de chiens. Lorsque j’arrivais dans un village, j’émettais d’abord une pensée disant que les chiens n’avaient pas le droit d’aboyer, car je venais sauver leurs maîtres. Parfois, il me fallait une heure pour distribuer les documents, mais aucun des chiens n’aboyait. Une fois, lorsque j’ai rencontré un chien à l’entrée d’un village, j’ai dit : « Chien, pars. » Le chien est immédiatement parti et n’a pas aboyé. Après avoir fini de placer les documents, j’ai dit : « Tu peux revenir maintenant » et le chien est revenu.

Une autre fois, un chien était couché en travers de l’entrée d’une ruelle, la bloquant. Je me suis approché du chien et j’ai dit : « Chien, va vers la route principale. » Il s’est levé et a marché vers l’autre côté de la route principale et j’ai pu immédiatement accéder à la ruelle. Après avoir fini de distribuer les documents, j’ai remarqué que le chien était toujours assis de l’autre côté de la route principale. J’ai dit : « Merci, tu peux rentrer maintenant. » Le chien est lentement retourné à son emplacement initial.

Une autre chose étonnante s’est produite. Le 23 décembre d’une année, j’ai apporté plus de 80 autocollants de clarification de la vérité à coller sur les bâtiments et les poteaux d’éclairage public. Je suis allé de village en village et j’ai traversé trois à quatre villages. Tout le trajet faisait plus de 10 km. Lorsque j’ai fini de coller le dernier autocollant et que je me préparais à rentrer chez moi, j’ai fouillé dans ma poche et j’ai constaté que mes clés avaient disparu. Il faisait nuit, et comme j’avais marché très loin, je n’étais pas sûr de l’endroit où elles étaient tombées.

Que devais-je faire ? Je vivais seul, et personne d’autre n’avait les clés de ma maison. J’ai demandé de l’aide à Maître Li (le fondateur de Dafa). Puis, j’ai émis une pensée : « Clés, retournez au dernier lampadaire de la rue où j’ai affiché les documents. » J’ai marché jusqu’au lampadaire et j’ai commencé à fouiller le sol. Cependant, je n’ai pas pu les trouver. J’ai dit : « Clés, s’il-vous-plaît, revenez. » J’ai à nouveau fouillé le sol autour du lampadaire et un miracle s’est produit. Mes clés étaient posées là. J’étais si excité ! Merci, Maître !

Maintenant que j’y pense, n’était-ce pas le résultat de la pensée que j’avais émise, ordonnant à mes capacités surnaturelles de rapporter les clés ?

Les pensées sont puissantes

Lorsque les pratiquants émettent des pensées pures, des miracles se produisent. Nous cultivons depuis tant d’années, mais nous sommes toujours soumis à la persécution du Parti communiste chinois (PCC). Est-ce parce que nous n’avons pas traité cette question avec la pensée droite ?

Le Maître nous a enseigné :

« Vous êtes des pratiquants, vous avez des capacités, vous êtes une vie marchant sur le chemin de la divinité, il est un homme ordinaire, il n’a aucune force. » (« Vingt ans d’enseignement du Fa », Enseignement du Fa dans les conférences XI)

Si nous utilisons nos capacités surnaturelles pour désintégrer les éléments derrière ces personnes qui persécutent les pratiquants, ne feront-ils pas ce que nous leur disons de faire au lieu de suivre les arrangements des forces anciennes ?

Lorsque la persécution a commencé, nous ne comprenions pas les principes du Fa qui consistent à utiliser nos pensées pour ordonner à nos capacités surnaturelles de faire des choses. Habituellement, lorsque nous rencontrons des problèmes, nous utilisons le raisonnement des gens ordinaires pour résoudre les problèmes de cultivation. Comment les résultats pourraient-ils être bons ?

Cela illustre une autre question : pourquoi y a-t-il des résultats différents pour les pratiquants qui sont arrêtés ? Certains sont condamnés à de nombreuses années de prison, d’autres non. Les accusations à l’encontre de certains pratiquants semblent peu solides et manquent de preuves, mais ils sont condamnés à de lourdes peines. D’autre part, lorsque les domiciles de certains pratiquants sont fouillés, ils ont beaucoup de documents de Falun Dafa, et il semble qu’ils seront condamnés à de très lourdes peines.

Après avoir été arrêtés, ils continuent de clarifier la vérité. Ils ne cherchent qu’à sauver leurs persécuteurs. À la fin, les policiers les reconduisent chez eux.

Selon un rapport de Minghui.org, deux pratiquants ont été arrêtés. L’un d’entre eux a été violemment battu par la police, tandis que l’autre a été bien traité. Cela doit être dû au fait que les pratiquants avaient des pensées différentes dans leur esprit. L’un des pratiquants se voyait comme un être divin, tandis que l’autre se voyait comme une personne kidnappée et avait donc peur. Ceci est éloquent. La différence de traitement reflète la façon dont les deux pratiquants ont réagi à leur arrestation.

Nous, pratiquants, pouvons utiliser nos capacités surnaturelles en fonction de nos besoins lorsque notre pensée droite est très forte. Nous cultivons depuis tant d’années. Par conséquent, nous devrions tous avoir de nombreuses capacités. Tant que les pensées que nous émettons sont des pensées divines, elles sont puissantes.

Ce sont mes idées et compréhensions. Veuillez me corriger si des améliorations sont possibles.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et lors d’occasions spéciales.

Traduit de l’anglais