(Minghui.org) La famille de Mme Yang Li, une habitante de la ville de Changchun, dans la province du Jilin, est allée la chercher au centre de détention local le 16 décembre 2021, après qu’elle a fini de purger une peine d’un an pour son refus de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong. En arrivant, ils ont assisté à la scène choquante de policiers la poussant dans une voiture de police qui a alors démarré.

Le mari de Mme Yang les a suivis dans sa propre voiture. Il a arrêté la voiture de police à une intersection. Furieux, quatre policiers, dont Jiang Tiecong, Teng Yunsheng du poste de police de Hongqijie et un agent du Bureau 610, sont sortis, l’ont attrapé et battu. Lorsque son frère et sa belle-sœur sont venus pour s’interposer, ils ont également été battus par la police, et sa belle-sœur a été blessée.

La police a emmené Mme Yang et son mari au poste de police de Hongqijie et leur a ordonné, sans succès, de renoncer à leur croyance commune dans le Falun Gong, qui est persécuté par le régime communiste chinois depuis 1999.

Mme Yang a été gravement blessée par les mauvais traitements subis au centre de détention et son mari a été blessé par les coups reçus ce jour-là. Leur famille a pris des vidéos d’eux pendant qu’ils signaient un document de la police concernant la restitution des objets confisqués.

Mme Yang, une ancienne auxiliaire juridique de 44 ans, a été arrêtée à son domicile le 16 décembre 2020. Elle a été emmenée au centre de détention no 4 de la ville de Changchun le lendemain. Son avocat a été informé le 12 octobre 2021 que le tribunal du district de Chaoyang l’avait condamnée à un an de prison et à une amende de 5000 yuans.

Mme Yang a d’abord été détenue dans la cellule 303 du centre de détention. Les détenues Liang Qianqian, Xiao Hong et Liu Yan l’ont battue. Le 25 janvier 2021, sept jours après son transfert dans la cellule 103, les gardiens ont commencé à la forcer à rester debout de 6 h 30 à 21 h 20. Cette forme de torture quotidienne s’est poursuivie jusqu’au 31 mars.

Les gardiens ont refusé de lui fournir une couverture la nuit, ne lui donnant qu’un drap de lit malgré le froid hivernal. (Changchun est une ville de l’extrême nord de la Chine)

Lorsqu’elle a refusé de porter l’uniforme des détenues, ils lui ont enlevé ses vêtements et les ont trempés dans l’eau. Puis ils lui ont enfilé de force l’uniforme des détenus, un haut à manches courtes et un pantalon fin.

Pendant la journée, alors que les autres détenues portaient des vestes, les gardiens ont ouvert la fenêtre dans la pièce non chauffée pour geler Mme Yang. À d’autres moments, les détenues Hu Rong et Guo Shuang l’ont forcée à prendre des douches froides. Les détenues ont également mis sa nourriture par terre et ne lui ont pas permis d’utiliser la table à manger. Les œufs distribués tous les deux jours et les fruits fournis chaque semaine ont également été suspendus pour Mme Yang. Elle n’avait pas non plus le droit d’acheter elle-même des produits de première nécessité ou de la nourriture supplémentaire.

Il y a trois quartiers au centre de détention no 4 de la ville de Changchun et chaque quartier a six cellules. À l’heure actuelle, il y a au moins sept autres pratiquantes détenues là, y compris Mme Ma Xiurong dans la cellule 103 ; Mme Yu Aiji dans la cellule 105 ; Mme Cui Yuqiu dans la cellule 201 ; Mme Xu Lina dans la cellule 203 ; et Mme Li Guiling, Mme Yin Jun et Mme Zhao Shanying dans la cellule 205.

Mme Zhao est la belle-mère de Mme Yang. Elle a été arrêtée le 26 novembre 2020 et condamnée plus tard à une peine d’un an et demi avec une amende de 5000 yuans.

Voir aussi :

Belle-mère et belle-fille arrêtées à quelques semaines dintervalle pour leur croyance commune

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais