(Minghui.org) La 18e Conférence israélienne de partage d’expériences de cultivation du Falun Dafa s’est tenue le 20 novembre 2021 à Jérusalem. Aucune conférence n’ayant eu lieu en 2020 en raison des restrictions liées au virus du PCC (Covid-19), les pratiquants ont dit qu’il était particulièrement réjouissant de pouvoir en organiser une cette année. Quatorze pratiquants ont partagé leurs expériences de cultivation en expliquant comment ils avaient géré divers défis en évaluant toute chose selon leFa. Les participants ont trouvé l’ensemble de l’activité touchant et enrichissant.

Quatorze pratiquants ont partagé leurs expériences lors de cette conférence.

Une pratiquante, qui a vécu à l’étranger pendant des années, a dit qu’à son retour en Israël, elle voulait rejoindre un média fondé par des pratiquants. Il s’est avéré qu’ils avaient seulement besoin d’un monteur vidéo. Cela semblait au-delà de son imagination d’être à même de maîtriser de telles aptitudes, mais elle s’est vite ressaisie en se rappelant que parfois un pratiquant a besoin d’acquérir de nouvelles compétences pour compléter ce qui doit être fait. Elle a commencé à apprendre à partir de zéro, et s’est concentrée sur l’amélioration de ses aptitudes. Elle a remarqué que, lorsqu’elle n’obtenait pas de bons résultats, cela reflétait le déséquilibre entre sa cultivation et pratique, son travail et d’autres facteurs de sa vie personnelle. Elle s’est ensuite corrigée grâce à l’étude du Fa et en regardant à l’intérieur.

Un autre pratiquant a raconté qu’il avait décidé de se rendre dans les zones où vivent les Chinois qui travaillent en Israël, et de les aider à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Comme il ne parle pas chinois, il s’est associé à un pratiquant chinois. D’autres pratiquants ont proposé de l’aider et d’utiliser leur voiture pour s’y rendre. À partir de l’idée qu’il souhaitait toucher la population chinoise locale, le projet s’est transformé en un projet qui se poursuit depuis maintenant quatre ans. Les pratiquants israéliens aident les Chinois à connaître les faits et à se retirer du PCC.

Un autre pratiquant a parlé du processus d’inscrire sa fille aînée à l’école de Middletown, aux États-Unis, et des difficultés qu’il a rencontrées avec sa famille. Il était important pour lui et sa femme, qui est également pratiquante, que leur fille soit élevée dans un environnement pur qui l’encourage à devenir une bonne personne. Les parents ont pu inscrire leur fille, et maintenant leurs deux filles sont dans cette école.

Une pratiquante a expliqué comment elle a été entraînée dans le chaos de l’information entourant les élections américaines. Chaque jour, elle se rendait sur de plus en plus de sites d’information et les consultait constamment, au point que cela était devenu un attachement. « C’était comme si j’entrais dans une turbulence, il était difficile d’en sortir », a-t-elle dit. Elle a remarqué que cela la rendait agressive. Elle alors reçu un « avertissement par le bâton » sous la forme d’une épreuve physique. Comme elle ne s’y est pas immédiatement éveillée, la situation s’est intensifiée et est devenue pour elle une épreuve de vie ou de mort. Elle a finalement compris l’importance de faire attention à ses pensées et de se concentrer sur la cultivation.

Un jeune pratiquant a expliqué comment, à cause de problèmes dentaires, il a réalisé qu’il était attaché à la procrastination, ce qui le nuisait à la fois dans sa vie personnelle et dans son travail lié à Dafa. Prendre soin de ses dents est devenu un processus pour comprendre la cause profonde de son attachement et s’améliorer sous cet aspect.

Deux pratiquants ont parlé de l’expérience du karma de maladie à long terme, ainsi que des hauts et des bas et des compréhensions qu’ils ont eus dans ce processus. L’un d’entre eux a dit qu’il y avait plusieurs indications, mais ne les avait pas détectées jusqu’au moment d’écrire son article de partage.

La veille de la conférence, les pratiquants ont organisé une grande activité de clarification de la vérité à Jérusalem, la capitale d’Israël.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais