(Minghui.org) Le Maître nous a dit :

« Je ne suis pas en train de vous dire de vous faire vacciner ou non, ni de te dire quels effets la pandémie aura ou non sur toi. Il ne faut pas aller à l’autre extrême, tout cela ce ne sont que des cœurs humains. Ce que je veux te dire, c’est que tu es en train de te mesurer avec un cœur d’homme ordinaire, au lieu de voir le problème du point de vue d’un pratiquant, cela veut dire qu’il y a des omissions dans ton xiulian. » (« Réveillez-vous »)

J’ai récemment acquis une certaine compréhension de l’enseignement du Maître ci-dessus. Après deux incidents récents à mon lieu de travail, j’ai appris à bien me positionner en tant que pratiquant et à ne pas m’entêter.

J’ai été informé que la personne travaillant dans le service de radiologie devait transmettre chaque jour les données d’exploitation de nos appareils de RMN par WeChat (un média social). J’ai désinstallé WeChat de mon téléphone portable il y a longtemps. Je ne voulais rien faire qui puisse aller à l’encontre des exigences pour les pratiquants de Dafa ni échouer à effectuer mes tâches à mon travail. Si j’étais resté comme j’étais par le passé, j’aurais repoussé l’échéance aussi longtemps que possible, puis j’aurais argumenté contre cette exigence. Mais il serait mensonger d’utiliser des excuses. « Quel piège ! Je ne peux pas tomber », ai-je pensé.

J’ai décidé de faire face à cette situation comme un pratiquant. L’essentiel pour un pratiquant est d’être une bonne personne. Une bonne personne ne doit pas dépasser ce qui est approprié, ce qui ferait penser aux autres que nous sommes bizarres. Après avoir abandonné mes attachements, j’ai décidé de suivre le cours naturel avec sagesse. J’ai décidé d’installer WeChat sur un vieux téléphone portable sans carte SIM. Je pourrais soumettre les données par WeChat en utilisant le WiFi de notre lieu de travail. Après avoir élaboré mon plan, notre chef d’équipe a changé d’avis. Seul le personnel médical travaillant de jour serait tenu de soumettre les données. Je n’étais plus concerné.

La deuxième chose concernait les tests COVID. Après la découverte de la COVID dans notre ville, les travailleurs médicaux ont été obligés de faire des tests COVID quotidiens et de rapporter les résultats. Je savais que c’était une formalité que les autorités avaient mise en place pour tromper les gens, mais les pratiquants doivent suivre les critères des pratiquants. Si je fais les tests COVID, ce n’est pas parce que j’ai peur, mais parce que je veux me conformer à l’état de la société humaine ordinaire.

Après m’être ajusté pour avoir l’état d’esprit correct et m’être préparé pour un test le lendemain matin, les choses ont à nouveau changé. On nous a dit de rester à la maison le lendemain. Toutes les infirmières ont été transférées dans différentes communautés pour aider aux tests COVID. Au cours des mois suivants, j’ai continué à aller au travail comme d’habitude et je n’ai eu à faire qu’un seul test COVID.

Les expériences ci-dessus m’ont appris que les choses vont changer une fois que j’aurai abandonné mes attachements. Nous, les pratiquants, ne devrions pas être entêtés comme les gens ordinaires. Nous devrions corriger notre état d’esprit et abandonner nos attachements. Le Maître nous a dit de faire les choses rationnellement et calmement. Nos conceptions reflètent seulement nos pensées humaines et peuvent ne pas être correctes. Si nous avons recours à la dispute, à la plainte ou à toute autre méthode extrême, nous risquons de créer des problèmes et de provoquer un retour de bâton.

Il y a un compagnon de cultivation qui habite dans une communauté qui exige des tests quotidiens de COVID. Il a refusé de s’y soumettre. Sa fille n’arrivait pas à le comprendre et ils se sont disputés. À mon avis, nous ne sommes pas en mesure de refuser les interférences que les forces anciennes considèrent comme invitées par nous, et nous ne devrions pas nous en tenir à la conception de faire ce que nous voulons. Certains compagnons de cultivation ont refusé de faire des tests COVID en raison de diverses autres préoccupations, comme la peur d’être identifié.

Nous sommes des disciples de Falun Dafa avant tout. Nous ne sommes pas limités par les principes des niveaux inférieurs et ne devrions pas être interférés par des êtres ayant des niveaux de xinxing inférieurs. Nous suivons uniquement les arrangements du Maître et les principes de Dafa. Faire les choses d’une manière ouverte et digne nous aide en fait à briser les conceptions humaines, en particulier la peur. Cela élimine également beaucoup d’interférences et désintègre les facteurs pervers.

« Un seul juste terrasse cent mauvais. » (Troisième Leçon, Zhuan Falun)

Rien n’est fortuit. Dans chaque incident rencontré, il y a pour nous quelque chose à cultiver. Nous trouverons les bonnes réponses tant que nous regarderons à l’intérieur.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais