(Minghui.org) À l'aube de la nouvelle année, pour exprimer leur plus grand respect et leur gratitude envers le fondateur du Falun Gong, les pratiquants de Falun Dafa de différentes régions de Nouvelle-Zélande et d'Australie ont envoyé leurs vœux au Maître, lui souhaitant une Bonne et Heureuse Année.

Des pratiquants en Nouvelle-Zélande souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants à Melbourne souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants à Sydney souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants dans la région de Queensland en Australie souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants à Perth, dans l'ouest de l'Australie, souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants à Adelaïde souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Des pratiquants à Canderra souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

De jeunes pratiquants à Sydney souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

De jeunes pratiquants dans la région de Queensland souhaitent à Maître Li une Bonne et Heureuse Année !

Tout le monde bénéficie de la pratique de Dafa

Alison Chen affirme : « Au nom de toute ma famille, je remercie Maître Li pour son salut miséricordieux, nous lui souhaitons aussi une Bonne et Heureuse Année ! »

Alison, originaire de la Nouvelle-Zélande, travaille dans l'immobilier, elle est née en Chine à une époque où les politiques de régulation des naissances étaient strictes. Lorsque sa mère était enceinte, ses parents ont refusé de l'avorter. Par conséquent, sa famille a été obligée de quitter la maison et de se déplacer pour éviter la persécution. « Ma mère me disait souvent que le Maître veillait déjà sur moi avant même ma naissance, afin que je puisse venir sur terre en toute sécurité pour pratiquer le Falun Dafa. »

Lorsqu'elle était enfant, Alison pratiquait le Falun Dafa avec sa mère. De nombreuses personnes de leur entourage ont été témoins de la transformation de sa mère en une personne saine et heureuse et ont été inspirées à pratiquer. Leur maison est devenue un point de pratique local.

Aujourd'hui, Alison vit en Nouvelle-Zélande avec son mari et ses enfants. Toute la famille participe à toutes les activités de Dafa. « Nous espérons que les personnes aimables vivant en Nouvelle-Zélande pourront apprendre la vérité sur la persécution du Falun Dafa », a-t-elle dit

Tanya Ostin souhaite une Bonne et Heureuse Année à Maître Li !

Tanya Ostin, qui vit sur la côte nord de Sydney, pratique le Falun Dafa depuis 22 ans. Elle pense que c'est une relation prédestinée qui l'a conduite à marcher sur le chemin d'une voie de cultivation ancestrale.

« Je suis née en Chine, non loin de Changchun, la ville natale de Maître Li. J'étais la seule occidentale à l'école et je parlais couramment le chinois. »

« C'était au milieu des années 1950 et il y avait encore des histoires traditionnelles dans certaines bibliothèques. J'ai donc grandi en les lisant. »

« Depuis lors, je me suis alors mise à la recherche d'une véritable voie de cultivation. J'ai appris le Tai Chi, le yoga et d'autres formes de qigong. Cependant, j'ai toujours senti qu'il manquait quelque chose. J'ai continué à chercher jusqu'à ce que je trouve le Falun Dafa. »

« J'ai obtenu un exemplaire du Zhuan Falun lors d'une exposition physique et spirituelle à Sydney. Quand j'ai commencé à le lire, j'ai réalisé que j'avais trouvé ce que je cherchais. »

Aujourd'hui, Tanya, qui a 75 ans, mène une vie tranquille et saine. Chaque week-end, elle se rend au point de pratique de la plage de Dee Why pour présenter le Falun Dafa et partager son histoire.

Tanya a mis en pratique les enseignements du Falun Dafa en aidant sa fille dans sa vie de famille. Sa fille a vu combien la pratique était étonnante et soutient sa croyance. Elle a signé la pétition pour demander la fin de la persécution et a regardé des films exposant les atrocités. « Elle a même utilisé ses compétences en matière de gestion pour faire des suggestions lorsque je préparais l'exposition “l'Art de Zhen Shan Zen”. Mes petits-enfants m'aident à distribuer les dépliants de Shen Yun. »

« Je remercie sincèrement le Maître pour tout ce qu'il m'a donné. Aucun mot ne peut décrire ma gratitude. La possibilité de pratiquer le Falun Dafa est le plus grand cadeau dans ma vie. Merci, Maître ! »

Un arrangement extraordinaire qui m'a amené à apprendre le Falun Dafa

Adrian Richardson espère continuer à cultiver avec diligence pour remercier le Maître de lui avoir enseigné le Falun Dafa.

Adrian Richardson, de la région de Queensland, a essayé toutes sortes de qigong, mais n'avait jamais vraiment persévéré dans ces pratiques jusqu'à ce qu'il fasse deux rêves inhabituels.

Dans le premier rêve, « il y avait un homme chinois portant un costume occidental. Il me disait en chinois (avec des sous-titres comme dans les films) : « Je veux le prendre comme disciple » et je me suis réveillé. (Lorsque j'ai commencé à pratiquer plus tard, j'ai réalisé que l'homme chinois était Maître Li, lorsque j'ai vu une photo de lui dans le Zhuan Falun). Après le rêve, j'ai prévu d'économiser de l'argent, de vendre tous mes biens et de partir au Tibet pour trouver un maître de qigong jusqu'à ce que j'atteigne l'illumination. »

Un an plus tard, un autre rêve a aidé Adrian à trouver le Falun Dafa et a rendu sa vie plus merveilleuse. « Je suis rentré chez moi après le travail et je me suis couché. J'étais seul. Dans mes rêves, j'ai vu ma mère debout devant la porte de ma chambre. Elle a dit : “Adrian, ceci est pour toi.” Elle a posé une feuille de papier sur la table. Quand je me suis réveillé, j'ai entendu ma mère arriver à la maison en voiture. J'ai trouvé cela étrange, car je pensais qu'elle était déjà rentrée. En fait, elle était allée faire des courses directement après le travail et n'était pas encore rentrée à la maison. Pourtant, il y avait un dépliant sur la table de ma chambre, là où ma mère avait laissé le morceau de papier dans mes rêves. J'étais stupéfait. »

Le dépliant était une introduction au Falun Dafa. « La première pensée qui m'est venue à l'esprit après l'avoir lu a été : c'est ce que je cherchais. J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa et j'ai remercié ma mère d'avoir placé le dépliant sur ma table. Cependant, elle m'a dit qu'elle n'avait jamais vu ce dépliant de sa vie. Quand je lui ai raconté mon rêve, elle m'a dit résolument que ce n'était pas elle. » Cela a amené Adrian à penser que c'était un arrangement extraordinaire qui l'avait conduit à apprendre Dafa et à se cultiver.

Adrian s'est exclamé : « Bien que la cultivation ne soit pas toujours une partie de plaisir, je suis extrêmement reconnaissant. Protégé par le Maître, j'ai le sentiment d'avoir trouvé le bonheur à un moment très douloureux de ma vie. Je travaillerai plus dur pour remercier le Maître de sa compassion. »

La vie prend plus de sens après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa

Hana Dinh remercie Maître Li pour son salut miséricordieux et lui souhaite une Bonne et Heureuse Année !

Hana Dinh de Brisbane est graphiste et avait le souhait de pratiquer une voie de Bouddha lorsqu'elle vivait encore au Vietnam. Elle n'avait alors que 25 ans. « J'ai fait part de mon souhait à une amie et elle m'a parlé du Falun Dafa ainsi que du livre Zhuan Falun. J'ai trouvé que les principes expliqués dans le livre étaient significatifs et cela m'a donné envie de pratiquer le Falun Dafa. »

Elle n'a commencé à pratiquer que deux ans plus tard : « En 2016, lorsque j'ai terminé ma maîtrise à l'université, l'idée de pratiquer le Falun Dafa m'est revenue à l'esprit. J'ai trouvé un journal sur mon lieu de travail et à l'intérieur, il y avait une annonce concernant un point de pratique. Ce n'était qu'à cinq minutes de marche. J'ai contacté les pratiquants locaux et j'ai commencé à pratiquer. »

« La première fois que j'ai lu le Zhuan Falun, j'ai été profondément inspirée par les nombreux principes expliqués dans le livre. J'ai continué à lire. Le livre a répondu à toutes les questions que je me posais sur la vie. Depuis que j'ai commencé à pratiquer, le plus grand changement a été mon état d'esprit et ma compréhension de la vie. J'ai appris à me défaire de mes attachements en regardant à l'intérieur. Cela m'a aidée à trouver la paix intérieure. Je ne me mets pas en colère ou ne m'énerve pas aussi facilement. J'ai appris à tenir compte d'abord des sentiments des autres et cela me rend heureuse. »

Hana a dit qu'après avoir commencé à pratiquer, sa santé s'est améliorée, elle est de bonne humeur et sa vie est plus enrichissante. Elle a réalisé que le véritable but de la vie est de retourner à l'origine. Elle espère pouvoir dire à d'autres personnes combien Dafa est extraordinaire.

Elle a exprimé sa sincère gratitude envers le Maître : « Merci de nous avoir offert le salut ! Je vais continuer à pratiquer avec diligence et je vais remplir la promesse que j'ai faite en venant sur terre ».

Courtney Higgins a dit : « Merci, Maître, de m'avoir donné une vie plus paisible ! Merci de nous avoir enseigné une si grande méthode de cultivation ! Je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année ! »

Courtney Higgins, qui vit à Perth, pratique le Falun Dafa depuis 3 ans. Elle dit avoir énormément bénéficié grâce au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance enseigné dans le Falun Dafa. Elle a compris qu'elle devait être une personne plus vraie, patiente et attentionnée. Sa famille a remarqué sa transformation après qu'elle a commencé à pratiquer. « Je suis devenue calme et détendue ; je suis plus patiente avec mes collègues de travail ; je suis capable de mieux gérer les problèmes ».

Courtney veut dire aux lecteurs chinois : « Le PCC a répandu des mensonges sur le Falun Dafa, calomniant cette pratique pendant toutes ces années. En réalité, le Falun Dafa a apporté de nombreux bienfaits à d'innombrables personnes. J'espère que les Chinois pourront véritablement comprendre le Falun Dafa. »

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d'auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais