(Minghui.org) Alors qu’une pratiquante de Falun Dafa en Inde marchait sur une route à Darjeeling un jour de 2022, quelqu’un dans une voiture roulant de l’autre côté a lancé : « Falun Dafa Hao (Falun Dafa est bon) ! ». Cette phrase lui a rappelé des souvenirs, alors que pendant deux mois, elle a entendu des élèves de plus d’une douzaine d’écoles dire « Falun Dafa Hao ».

Les habitants de Darjeeling entendent parler du Falun Dafa pour la première fois

Entre juin et août 2022, la pratiquante a présenté le Falun Dafa dans onze écoles et une ONG à Darjeeling, dans les contreforts de l’Himalaya. Les habitants ont appris les bienfaits de la discipline sur la santé et la persécution brutale qui a lieu actuellement en Chine.

Darjeeling est une ville de l’État indien du Bengale-Occidental, dont la langue est le népalais. La culture est très cosmopolite, résultat du métissage de divers groupes ethniques. Tout au long de ses deux mois dans cette région, le temps était généralement nuageux et extrêmement humide, et il pleuvait constamment. Son linge ne séchait pas.

Toutes les écoles qu’elle a visitées lui ont envoyé une lettre d’appréciation. Les étudiants et les habitants se sont rendus souvent à la bibliothèque locale, pour consulter des exemplaires des livres Falun Gong et Zhuan Falun en hindi, en anglais et en bengali. On pouvait trouver des dépliants sur le Falun Dafa au tribunal du district, à la municipalité, au poste de police, dans les hôtels et les magasins. Certains habitants lui ont demandé d’autres dépliants et affiches pour les distribuer à leurs familles et amis.

Le jour où elle a quitté Darjeeling, le 17 août 2022, le Himalayan Darpan, le journal local népalais le plus lu, a publié un article sur sa promotion du Falun Dafa en première page.

Le Falun Dafa aide les gens à se sentir calmes et positifs

Le 29 juin 2022, la pratiquante a organisé trois séances d’enseignement du Falun Dafa au collège Sai Sundaram de Dilaram. Au cours de ces trois séances, les enfants ont interagi avec énergie et ont exprimé librement leurs pensées et leurs sentiments, ce qui était plutôt précieux et unique pour elle.

De jeunes enfants apprennent le premier exercice du Falun Dafa au collège Sai Sundaram.

Dans la lettre de remerciement que l’école lui a adressée, on peut lire : « C'était une expérience merveilleuse pour nos élèves et nos enseignants d’apprendre les exercices de Falun Dafa. C’était également merveilleux de voir [la pratiquante] mettre l’accent sur le principe universel Authenticité-Bienveillance-Tolérance au cours des trois séances et de parler d’amour et de bonté et de la façon dont on peut devenir une meilleure personne. J’ai participé à l’une des séances et j’ai réalisé que les exercices de Falun Dafa ont un grand potentiel pour calmer l’esprit. Je me suis senti en paix en faisant les exercices et la méditation et cela a été une bonne expérience pour moi sur le plan personnel également. Nous lui sommes très reconnaissants d’avoir introduit le Falun Dafa par le biais de ses séances dans notre école. »

Souvent, après une séance, les élèves et les enseignants disaient à la pratiquante qu’ils se sentaient merveilleusement bien, très calmes et détendus. Ils disaient qu’ils étaient remplis d’énergie et que tous leurs soucis et tensions avaient disparu.

Une directrice d’école a assisté à une séance avec un air inquiet. Dès qu’elle a commencé à faire les exercices, un grand sourire est apparu sur son visage. Une bibliothécaire a commencé à lire des livres du Falun Dafa et a dit que les enseignements la rendaient calme et positive.

Le principe universel touche la directrice d’école

Des élèves du lycée pour filles Sonada Holy Cross apprennent le cinquième exercice du Falun Dafa, la méditation.

La pratiquante s’est rendue au lycée pour filles Sonada Holy Cross le 7 juillet 2022 et a présenté la méthode à la directrice. Elle espérait obtenir la permission d’organiser une séance future à cette école. La directrice a répondu à la pratiquante avec un grand sourire et a dit que puisqu’un enseignant était absent ce jour-là, la pratiquante pouvait utiliser ce temps à enseigner aux élèves de première et terminale.

La directrice a indiqué dans sa lettre d’appréciation : « Ses instructions fondées sur les valeurs d’Authenticité, Bienveillance et Tolérance sont tout à fait appropriées dans le monde actuel. Les cinq exercices doux et efficaces qu’elle a enseignés seront très enrichissants pour les élèves et les aideront à adopter une attitude positive face à la vie.

« La séance a mis l’accent sur la moralité, la cultivation de la vertu et la pratique de la méditation. Elle aidera certainement les élèves à intégrer ces valeurs dans leur vie et à devenir de meilleures personnes. Nous tenons à exprimer notre sincère gratitude [à la pratiquante] pour avoir consacré une partie de son temps précieux à nos élèves. Sa patience et son dévouement sont grandement appréciés. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans son avenir et dans ses projets. »

La directrice a dit à la pratiquante que le principe universel l’avait touchée et qu’elle en parlerait aux autres. Elle a admiré le dévouement de la pratiquante à parler du Falun Dafa aux gens.

La pratiquante est ensuite allée au collège pour filles Sardeswari et au collège pour filles St. Theresa.

Des élèves du collège pour filles Sardeswari font les exercices de Falun Dafa.

Les enseignants et les élèves du collège pour filles Sardeswari ont remercié la pratiquante de les avoir aidés à devenir de meilleures personnes. Ils ont indiqué dans leur lettre : « Nous sommes très heureux d’être liés au Falun Dafa, qui nous a donné à tous la possibilité d’atteindre un état d’esprit paisible. Les séances encourageant Authenticité-Bienveillance-Tolérance ont été très utiles pour nous aider à atteindre une connexion entre le corps et l’esprit et nous encourager à devenir de meilleures personnes, non seulement en paroles, mais aussi en actes. Nous vous remercions pour cette belle séance et espérons renouveler l'expérience à l’avenir. »

Des élèves du collège pour filles St. Theresa apprennent le deuxième exercice.

Des élèves du collège pour filles St. Theresa apprennent le cinquième exercice.

Le 19 juillet 2022, la pratiquante a enseigné les exercices aux élèves et au personnel du collège pour filles St. Theresa. La lettre dit : « Sa séance sur la “cultivation de l'Authenticité, Bienveillance et Tolérance” a été très fructueuse et bénéfique pour le personnel et les élèves. Je lui souhaite le meilleur dans ses projets. »

Des écoles tibétaines adoptent le Falun Dafa

La pratiquante a présenté le Falun Dafa aux élèves et aux enseignants de nombreuses écoles tibétaines.

La pratiquante a animé une séance dans une école tibétaine à Sonada le 5 août 2022, pour les membres du personnel et les élèves. Ils ont dit dans leur lettre : « Les enseignants et les jeunes esprits ont beaucoup appris, notamment pour créer un environnement pacifique, prospère, compatissant et authentique. La séance d’enseignement a été enrichissante et réussie et a inculqué les valeurs à tous. Nous vous remercions pour cette expérience aidante et significative. »

La pratiquante a contacté la personne responsable d’une autre école tibétaine à Sonada le 6 août. La personne était très curieuse au sujet de la méthode et l’a invitée à organiser une séance le 11 août. Tous les élèves ont assisté à la séance et ils ont posé de nombreuses questions, comme celle de savoir pourquoi le Parti communiste chinois (PCC) persécutait les pratiquants et pourquoi le Parti considérait les pratiquants comme une menace.

La personne responsable lui a écrit une lettre qui disait : « Même aujourd’hui, le Falun Dafa est toujours opprimé par le régime communiste chinois. Il est important que nos enfants apprennent que ce ne sont pas seulement les Tibétains qui sont opprimés par le communisme chinois, mais aussi d’autres groupes ethniques chinois. Il est certain que cela a ouvert une nouvelle perspective pour nos enfants et a certainement élargi leur compréhension du régime (du PCC). [La pratiquante] a travaillé dur pour faire connaître le Falun Dafa et les droits de l’homme. Nous lui souhaitons bonne chance dans sa mission de sensibilisation au sujet du gouvernement oppressif de la Chine. Sa persévérance dans sa prise de position sur sa mission est louable. »

Des élèves de l’école élémentaire tibétaine pour garçons RKSP pratiquent la méditation.

Les élèves et le personnel de l’école élémentaire tibétaine pour garçons RKSP ont dit avoir apprécié la séance de Falun Dafa. La personne responsable a dit à la pratiquante : « Nous nous sentons tellement bénis de vous avoir avec nous aujourd’hui. Au nom de tous les élèves et enseignants, je tiens à vous remercier infiniment de nous donner une telle occasion d’apprendre quelque chose de nouveau. J’espère vous revoir bientôt. »

Les élèves de première et de terminale du lycée tibétain pour garçons RKSP ont appris les exercices de Falun Dafa le 2 août. Il est écrit dans la lettre : « Sa séance basée sur les valeurs d’Authenticité, Bienveillance et Tolérance a été très appréciée par notre personnel et nos élèves. Les cinq étapes efficaces qu’elle a enseignées vont être bénéfiques pour les étudiants et les aider à acquérir des attitudes plus positives face à la vie. »

De jeunes lamas de l’école du monastère tibétain OKC font le cinquième exercice de Falun Dafa, la méditation.

Une séance a été organisée pour tous les élèves de l’école du monastère tibétain OKC, parmi lesquels se trouvaient de nombreux Népalais. Ils ont dit apprécier le temps et les efforts de la pratiquante : « La façon dont elle a enseigné a sûrement inspiré beaucoup de personnes à adopter cette méthode de cultivation de soi qui est très efficace pour améliorer la santé et l’énergie. Les valeurs sur lesquelles elle a insisté ont eu un impact sur tous ceux qui ont assisté à cette séance. »

Inspirer chacun à apprendre le Falun Dafa

Des élèves de l’association Edith Wilkins pour les enfants des rues font le deuxième exercice de Falun Dafa.

Des élèves de l’association Edith Wilkins pour les enfants des rues font l’exercice de méditation du Falun Dafa.

Le 8 août, la pratiquante a enseigné les exercices de l’association Edith Wilkins pour les enfants des rues. L’organisation travaille avec des enfants victimes de négligence et d’abus physiques, sexuels ou émotionnels.

C’était la première fois que ces enfants entendaient parler du Falun Dafa, et ils ont dit que l’expérience était « très bénéfique ». « L’exercice de l’authenticité, de l’amour et de la compassion a été enseigné à nos enfants et l’expérience a créé une vibration positive parmi nos enfants et notre personnel. C’était notre première expérience avec le Falun Dafa et l’expérience a été très positive. Nos enfants et notre personnel souhaitent [à la pratiquante] le meilleur pour ses projets futurs et encouragent tout le monde à pratiquer le Falun Dafa. »

L’école moderne Godwin de Kurseong a organisé une séance le tout dernier jour avant les vacances d’été. Les autorités scolaires ont écrit dans la lettre d’appréciation : « La séance a montré beaucoup de potentiel pour notre esprit et notre corps. Nous avons constaté qu’elle était basée sur le principe universel Authenticité-Bienveillance-Tolérance, ce qui est très utile pour nous dans la vie de tous les jours. Nous sommes très reconnaissants [à la pratiquante] d’avoir animé cette séance et d’avoir introduit le Falun Dafa dans notre institution. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans sa mission. »

Des élèves de l’école moderne Godwin apprennent l’exercice de méditation.

La pratiquante a quitté Darjeeling le 18 août et a tenu deux dernières séances d’enseignement à la Blue Diamond English Boarding School de Ghayabari, auxquelles le directeur a assisté. L’école a exprimé à la pratiquante dans sa lettre : « Les enseignants et les jeunes esprits ont beaucoup appris pour créer un environnement pacifique, prospère, compatissant et authentique. La séance de formation a été fructueuse et réussie et a permis de transmettre les valeurs à tous. »

Les voix des enfants s'écriant « Falun Dafa Hao » continuent de résonner dans les oreilles de la pratiquante. Pendant ses deux mois dans la région, elle n’a pas rencontré une seule personne parlant le chinois, et pourtant, dans toutes ses séances et conversations avec d’autres personnes, « Falun Dafa Hao » revenait sans cesse. Comme les pratiquants de Falun Dafa dans plus de 100 pays et régions, « Falun Dafa est bon » résonne maintenant dans le cœur des habitants des contreforts de l’Himalaya.

Qu’est-ce que le Falun Dafa ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes de pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais