Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,072,365 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Trente-six pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance en août 2017

 

Écrit par un correspondant de Minghui en Chine

 

 

(Minghui.org) Avec la poursuite de la persécution du Falun Gong en Chine, Minghui.org a confirmé 36 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance par le système judiciaire du Parti communiste chinois en août 2017. La peine de prison est en moyenne de trois ans et demi.

 

Parmi eux, Mme Wang Yuzhen de la province du Jilin a reçu une amende de 40 000 yuans (environ 6000 US$), M. Liu Defu 20 000 yuans, Mme Yang Shuyue 10 000 yuans et Mme Zhang Lanjun 5000 yuans.

 

https://fr.minghui.org/media/article_images/2017/1113/tableau010.jpg

 

De plus, encore 33 condamnations qui ont eu lieu entre mars et juillet 2017 ont été confirmées en août. À cause du blocage de l'information en Chine, on ne peut pas toujours rapporter en temps et en heure le nombre de pratiquants qui ont été condamnés et la durée exacte de leur peine, les informations ne sont pas toujours facilement disponible.

 

On peut trouver la liste complète des 36 pratiquants condamnés en août à la fin de ce reportage.

 

Le procureur admet le manque d'une base légale pour inculper un pratiquant de Falun Gong, le juge le déclare quand même coupable

 

M. Zhang Jun de Chongqing a été condamné à cinq ans de prison le 22 août 2017, parce qu'il parlait du Falun Gong aux gens.

 

M. Zhang, qui a juste commencé à pratiquer le Falun Gong il y a un an, a été arrêté le 24 mai 2016.

 

Pendant son procès le 26 octobre 2016, le procureur n'a pas présenté les preuves physiques contre lui et a montré seulement quelques photos, qui ont servi à inculper M. Zhang. Quand son avocat a argumenté que ces photos n'étaient pas des preuves valables pour l'inculpation, le juge président a répondu en suspendant le procès.

 

Bien que le procureur ait admis qu'il n'y avait pas de base légale pour l'accusation de « utiliser une secte pour saper l'application de la loi » au cours de la deuxième audience le 23 décembre 2016, le tribunal l'a quand même condamné à cinq ans de prison le 22 août 2017.

 

M. Zhang a fait appel.

 

Un homme du Hebei condamné pour avoir écrit un message sur un poteau électrique

 

Un autre pratiquant de Falun Gong, M. Fu Shengqiang, a reçu une condamnation de un an et neuf mois le 1er août 2017, parce qu'il a écrit « Falun Dafa est bon » sur un poteau électrique.

 

M. Fu, de Wuhan, province du Hubei, a été signalé à la police, il a ensuite été arrêté alors qu'il était en train d'écrire un message le 6 octobre 2016. La police lui a également confisqué les documents concernant le Falun Gong dans sa voiture.

 

Après que M. Fu a été mis en détention administrative par la police, le parquet a rapidement approuvé son arrestation et soumis la mise en examen à la cour.

 

M. Fu a été jugé par le tribunal du district de Huangpi le 23 juin 2017. Le tribunal a émis son verdict le 1er août 2017.

 

M. Fu a fait appel de la condamnation et également déposé plainte contre le juge pour l'avoir déclaré coupable sans aucune base légale.

 

Un couple de Tianjin condamné chacun à six ans après deux ans et demi de détention

 

Après plus de deux ans de détention suite à leurs arrestations en mars 2015, Mme Jiang Yahui et M. Yang Hong, un couple marié, ont été condamnés chacun à six ans le 11 août 2017.

 

Mme Jiang Yahui

 

M. Yang Hong

 

Le couple a été détenu au centre de détention de Nankai à Tianjin après leurs arrestations le 2 mars 2015. Ils ont été jugés par le tribunal de Nankai le 8 janvier 2016. Le procès a duré plus de cinq heures.

 

Pendant la détention du couple, les membres de leur famille ont travaillé dur pour les sauver et ont essayé de persuader l'équipe du tribunal et les fonctionnaires du gouvernement impliqués de ne pas participer à la persécution.

 

Après plus d'un an et demi d'efforts, cependant, le juge a annoncé le verdict en août 2017 après avoir été sous la pression du Bureau 610, l'agence extralégale chargée par la direction du Parti communiste de mener la répression du Falun Gong.

 

Avant la condamnation, Mme Jiang avait reçu deux ans de travaux forcés en 2006, où elle a été torturée par les gardiens et les détenus parce qu'elle refusait de renoncer à sa croyance.

 

Mme Jing Huiling condamnée à dix-huit mois après l'expulsion de son avocat de la salle d'audience

 

Mme Jing Huiling a été condamnée à dix-huit mois lors d'un simulacre de procès au tribunal du district de Gaoxin à Chengdu, province du Sichuan, le 3 août 2017.

 

Le soi-disant procès public était fermé au public. Le peu de membres de la famille de Mme Jing qui ont été autorisés à assister au procès ont dû passer un contrôle de sécurité strict, leurs pièces d'identité ont été scrupuleusement contrôlées avant d'être autorisés à pénétrer dans la salle d'audience.

 

Un des avocats a été expulsé par le juge quand il a demandé au procureur de montrer toutes les preuves utilisées pour inculper Mme Jing.

 

Bien qu'un autre avocat de Mme Jing soit resté dans la salle d'audience, le juge a fréquemment interrompu lui et Mme Jing quand ils parlaient. En conséquence, l'avocat n'a pu terminer son argument final.

 

Après avoir traversé la procédure de cour avec précipitation, le juge a annoncé une condamnation de dix-huit mois.

 

Mme Jing a été arrêtée chez elle le 21 juin 2016. La police a saccagé son domicile et confisqué tous ses livres et documents du Falun Gong, ainsi que son ordinateur personnel et son téléphone portable.

 

Même si le parquet a approuvé son arrestation seulement sept jours après, le parquet a renvoyé son cas au poste de police, citant des preuves insuffisantes. La police est retournée à son domicile et a collecté le téléphone portable et l'ordinateur de son enfant, le matériel électronique pour son travail personnel, ainsi qu'un vieil ordinateur stocké chez son patron, comme de nouvelles preuves contre elle.

 

Liste complète des 35 pratiquants condamnés en août 2017

 

Voir aussi :

 

575 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance signalés dans la première moitié de 2017

 

78 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance enregistrés en mai 2017

 

117 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés en raison de leur croyance enregistrés en avril 2017

 

110 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance enregistrés en mars 2017

 

En février 2017, 72 pratiquants de Falun Gong condamnés en raison de leur croyance

 

137 cas de pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance rapportés en janvier 2017

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/10/166353.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/10/28/2017-355974.html