(Minghui.org) Un octogénaire n’a jamais été libéré après avoir purgé une peine de trois ans pour sa pratique du Falun Gong. Au lieu de cela, les autorités l’ont maintenu en détention et lui ont infligé une autre peine de quatre ans quelques mois plus tard. En outre, elles ont refusé la demande de sa famille, qui était de le libérer pour un traitement médical, car il souffrait d’un grave problème de santé.

Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Liu Xiyong

M. Liu Xiyong, de Dalian, dans la province du Liaoning, a été arrêté le 9 avril 2018. Sans procès, il a été envoyé à la prison no 4 de Benxi en mai 2018 pour purger une peine de trois ans.

Alors que la femme de M. Liu cherchait désespérément à le faire libérer au poste de police local, un policier lui a dit : « Nous allons le laisser mourir à l’intérieur [de la prison] cette fois-ci ! »

Quand la famille de M. Liu est allée le chercher à la prison le 9 avril 2021, elle a été anéantie d’apprendre qu’il avait été emmené par des policiers du poste de police de Shihezi.

Pendant cent quatorze jours, la famille de M. Liu n’a pu obtenir aucune information sur sa situation et elle était extrêmement inquiète. Ils ont appris plus tard qu’il était détenu au centre de détention de Sanli, dans le district de Jinzhou, et qu’il avait été torturé pour avoir entamé une grève de la faim dans le but de protester contre la persécution.

Ce n’est que lorsque le centre de détention a demandé à sa famille, le 3 septembre, de faire un dépôt en espèces afin qu’il puisse acheter des produits de première nécessité, qu’elle a été autorisée à lui rendre visite ; alors qu’il venait d’être hospitalisé. Sa famille a déclaré que M. Liu semblait très faible, mais que les autorités continuaient de le menotter et de l’enchaîner dans son lit d’hôpital. Le médecin leur a dit qu’il souffrait de diabète et d’une accumulation de liquide dans la poitrine.

Le 27 septembre, quand sa famille lui a de nouveau rendu visite à l’hôpital, on leur a dit que la police allait le transférer à la prison le lendemain. Les autorités ont refusé de révéler toute autre information. Mais sa famille a appris par la suite qu’il avait été condamné à quatre ans d’emprisonnement et envoyé à la prison no 3 de la ville de Dalian.

Le 9 décembre, la prison a informé la famille de M. Liu qu’il souffrait d’un grave problème de santé et qu’il serait bientôt envoyé à l’hôpital. On a demandé à la famille de venir rencontrer les gardiens à l’hôpital. La famille s’est précipitée à l’hôpital et a vu arriver un fourgon de police transportant M. Liu. Il était dans un fauteuil roulant et était gardé dans une cage métallique à l’arrière du fourgon.

La famille a été attristée de voir que le visage, les mains et les pieds de M. Liu étaient enflés. Il semblait frappé d’incapacité et ne pouvait s’exprimer clairement. Quatre gardiens l’entouraient. Lorsque sa petite-fille a essayé d’ajuster son masque, les gardiens l’ont intimidée et n’ont pas permis à la famille de s’approcher de lui.

Les gardiens ont aussi exigé de la famille de M. Liu qu’elle paie tous ses frais médicaux. Ils ont reproché à M. Liu d’avoir été dans cet état avant son arrestation, et ils ont déclaré qu’ils ne portaient aucune responsabilité le concernant. La famille a demandé si elle pouvait demander qu’il soit libéré sous condition pour un traitement médical. Un gardien a répondu qu’il n’y avait aucun moyen pour qu’il soit libéré s’il ne renonçait pas au Falun Gong.

La femme de M. Liu désire ardemment qu’il rentre à la maison.

Voir aussi :

Un homme de 81 ans toujours détenu après lexpiration de sa peine de prison

Un homme de 78 ans de la ville de Dalian détenu pour sa foi, sa femme menacée

Un verdict de culpabilité contre un homme de 76 ans a été émis plusieurs semaines avant sa comparution devant la cour

Liu Xiyong, un paysan de Dalian, persécuté pendant deux ans dans un camp de travaux forcés et trois ans et demi en prison

(Un autre article connexe est disponible dans la version anglaise.)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais